Comment choisir son photographe de mariage? 1.Pro ou amateur ?

Comment choisir son photographe de mariage? 1.Pro ou amateur ?

Bonjour,

Je rencontre régulièrement des couples qui cherchent un photographe pour leur mariage. Ils sont tous très différents, mais souhaitent la même chose: trouver les meilleurs prestataires, dont le photographe de mariage. Ils me posent de nombreuses questions afin de savoir si le professionnel (donc moi) qui se trouve en face d’eux pourrait relever le défi et être à la hauteur le jour de leur mariage. Bien évidemment, tout le monde souhaite immortaliser ce moment au mieux. On est d’accord, ce n’est pas une mince affaire de choisir son photographe. Et surtout, comment s’y prendre ?

J’ai donc décidé de partager mon expérience avec vous à travers une série d’articles intitulés « Comment trouver son photographe de mariage? ».

Ces articles n’ont pas pour but de vous dire que je suis la seule à pouvoir vous réaliser de belles images ou qu’il faut absolument s’orienter vers un professionnel pour que le résultat soit au rendez-vous. Absolument pas! Je vous assure, il y autant de talentueux amateurs que de professionnels peu consciencieux. Le choix est très vaste autant au niveau des styles que de la qualité et, bien sûr, du prix. Vous avez donc le choix, mais afin de ne pas le regretter il faut savoir reconnaitre le vrai du faux. Et là, j’espère pouvoir vous aider avec quelques astuces/conseils/questions qu’il faut garder en tête quand vous abordez la question du photographe.

189-mariageaureliepro-ou-amateur
Il m’arrive assez fréquemment d’entendre les phrases suivantes: « nous avons un cousin qui aime la photo », ou « mon papa passionné sera ravi de prendre les photos le jour de mon mariage »,  mais aussi « nous n’avons besoin que de quelques images », « un tel ou un tel  ami a le même appareil que vous »…  Effectivement, un ami ou membre de la famille peut s’y connaître dans la photo, peut également posséder le même appareil qu’un professionnel et, bien sûr, avoir du talent.  Il est clair qu’un amateur ne recherche aucun bénéfice et pratique la photographie pendant son temps libre par pure passion. Par conséquent, il a moins d’expérience, notamment en matière de photographie de mariage. Or, photographe professionnel ne rime pas nécessairement avec la qualité. Cependant, ce dernier, sera lié avec vous par des obligations contractuelles interdépendantes et réciproques. Il a aussi une assurance professionnelle. Dans tous les cas, il est obligé d’avoir les deux: contrat avec ses clients et RC professionnelle. Vous avez donc la possibilité de faire un recours en cas de problème.

Comment donc s’y retrouver?

Professionnel ou amateur, voici les points auxquels il faut prêter une attention avant de faire votre choix :

Matériel photo

séparateur

Il est évident que le fait d’acheter un appareil professionnel ne fait de personne un photographe professionnel. L’oeil et le talent sont très importants au même titre que de savoir composer et trouver la bonne lumière. Pourtant, il est bien logique de supposer qu’en achetant un appareil à 4000 euros on fait de meilleures images qu’avec un appareil à 500 euros. Sinon, à quoi bon payer si cher?

Il est important de savoir qu’un professionnel utilisera toujours deux appareils (peu importe la marque) et cela pour plusieurs raisons. D’abord pour pourvoir travailler simultanément avec des objectifs différents et et puis pour avoir toujours un boîtier de secours en cas de problème. Idem pour les objectifs, les flashs et les cartes mémoires. Idéalement, il faut tout avoir en double. Le photographe de mariage doit être prêt à toute éventualité. Le mariage suit son cours et on ne peut jamais l’arrêter/déplacer ou refaire une partie de la cérémonie à la demande d’un photographe qui aurait oublié sa carte mémoire ou aurait eu une pane mécanique.

Donc, si votre candidat vous dit qu’il n’a qu’un seul boîtier (peu importe la marque), c’est un mauvais signe.

Autre petite chose que vous devez savoir :  s’il utilise un APS-C (Advanced Photo System type-C), APS-H (du Canon) ou un plein format? Ici il s’agit d’un capteur et sa taille est importante. Si le photographe ne sait pas ce que sait, je vous conseille de partir sans lui poser des questions supplémentaires 🙂

Le capteur APS est utilisé dans les appareils photos grand public ou professionnel qui datent d’avant 2010. Le plein format quant à lui se trouve dans les appareils photos professionnels. Un capteur plein format est plus gros et, par conséquence, le boîtier est aussi plus gros, lourd, encombrant et beaucoup plus cher.

aps-c_full-frame_w1

raw

RAW ou JPEG ?

Ici il s’agit du format d’enregistrement de l’image.

Un fichier RAW (se prononce Ro) est un format brut avec une plage dynamique plus élevée, extrêmement précieux lors de prise de vue en milieu difficile (église, soirée). Un fichier de ce type ne convient pas pour l’impression directement depuis l’appareil sans post-traitement. Un fichier non compressé, lourd, souvent plus de 20 Mo. Stockage très volumineux.

Un fichier JPEG est un format standard lisible par n’importe quel ordinateur, il est compréssé. Certes, un fichier est plus léger, l’image semble plus colorée et net car pré-retouchée par votre appareil photo, elle est prête à l’impression. Cependant ce type de fichier n’est pas destiné à être retouché, car la retouche se fait au prix d’une dégradation significative de l’image.

Effectivement, il est possible de réaliser la couverture d’un mariage en JPEG. Avec un appareil professionnel et les objectifs dernier cri le résultat pourrait même être satisfaisant, mais personnellement je trouve que ce n’est pas un signe d’un grand professionnalisme.

amateur

Avantages et Inconvénients

 

Comme je vous ai déjà dit, un amateur passionné (invité, étudiant en photo, débutant) peut être assez bien équipé, avoir du talent et connaitre les règles de composition. Probablement, il s’agit d’une personne que vous connaissez déjà, avec laquelle vous vous sentez à l’aise. Certes, c’est important de se sentir à l’aise avec la personne qui vous accompagne tout au long de la journée, mais elle doit également vous fournir un travail de qualité. Un autre argument de taille: un amateur ne vous coûtera rien ou presque. Peut-etre est-ce une vraie solution si votre budget ne vous permet pas d’embaucher un photographe professionnel ou si vous ne voulez que quelques images. Mais attention, avant de confier ce travail important à un amateur, je vous propose de bien peser le pour et le contre.

Voici la petite liste des risques à prendre en compte si vous optez pour un amateur :

  • Son manque d’expérience, notamment en matière de photographie de mariage, car il est peu probable, qu’un amateur fasse 15 mariages par an. Par conséquent, vous devez être prêts à la possibilité qu’il ne puisse pas anticiper certaines situations et gérer les imprévus.
  • Il faut également penser que la personne qui joue le rôle du photographe, s’il s’agit d’un invité, ne pourra pas vous suivre toute la journée, car il a aussi envie de s’amuser et profiter de la fête.
  • Il y a un risque qu’il ne prenne en photo que les gens qu’il connaît, souvent par timidité.
  • Que fera-t-il si son appareil photo tombe en panne?
  • Vous n’aurez pas accès aux supports professionnels (albums, tirages, etc)
  • Il est rare qu’un amateur ait le matériel lui permettant travailler dans des conditions difficiles, surtout en termes d’eclairage.

A l’envers, le professionnel aura plus d’expérience et saura anticiper les photos à prendre. Il connaît également tous les moments clés d’un mariage. Il travail avec plusieurs boîtiers et objectifs de qualité. Il a un style et il est là pour capter les meilleurs moments. Mais surtout, il a un numéro SIRET et un contrat qui vous protège contre le travail mal fait.

Par ailleurs, ne vous fiez pas à un prix attractif. Si vous n’avez pas de possibilité d’engager un professionnel, je vous conseille de vous rabattre plutôt sur un ami. Cela sera toujours mieux que de confier ce travail à n’importe qui. Un charlatan d’image non déclaré vous prendra 600 ou 700 euros mais, très probablement, ne vous fera pas mieux qu’un ami passionné.

quel-style-d-imageDéfinir vos besoins! 

 

Si vous préférez plutôt vous orienter vers un photographe professionnel, il faut savoir que dans la photographie de mariage, il y a deux grands écoles :  le photographe et le photojournaliste de mariage.

Le travail du premier est orienté plutôt vers le portrait traditionnel, posé. Ses galeries sont composées essentiellement de photos posées reflétant les situations dites « contrôlées »: le/les sujets regardant la caméra, les robes en éventail, les portraits d’épouses regardant par les fenêtres, etc.  Il soigne sa composition et bien sûr la lumière artificiel n’a pas de secret pour lui. Il travail souvent en studio.

Le photojournaliste, au contraire, recherche les photos prises sur le vif. Sa mission est de raconter en série d’images l’histoire de votre mariage. Il utilise le flash avec modération en privilégiant les lumières naturelles afin de préserver l’ambiance naturelle de chaque instant. Aussi, il applique moins de traitement à vos images car son point fort est la spontanéité et la recherche des moments forts. Il cherche à captures vos émotions, les vraies, telles que vous les avez vécues.

Alors qui choisir ? Ici, tout dépend de votre goût. Les deux approches sont intéressantes et parfaitement acceptables. Regardez les images des photographes présélectionnés et imaginez-vous à la place des couples que vous voyez. La réponse vous parviendra assez vite 🙂

Si vous hésitez beaucoup entre les deux écoles, mais que votre choix penche plus vers un photojournaliste de mariage, n’hésitez pas à lui demander s’il accepte de vous réaliser quelques portraits posés, photos de groupe, etc. Idem pour le photographe traditionnel. Surement peut-il vous créer quelques clichés « volés » à votre demande. Dans tous les cas, il vaut mieux poser ces questions avant que pendant votre mariage!

Et surtout, n’oubliez pas que tout ce qui est à la mode aujourd’hui ne vous correspond pas forcément. Vous pouvez en parler avec votre photographe. C’est votre mariage et c’est à vous de décider quel type de photos vous voulez avoir!